Actualités Formation

Avec le Covid-19, de nombreuses formations en présentiel ont laissé place aux formations en ligne. Afin d’éviter le risque de contamination, bon nombre de français se sont ainsi formés au sein de classes virtuelles ou en e-learning.

Dans ce contexte, les acteurs du secteur s’interrogent… Va-t-on assister à un retour du présentiel ? Ou au contraire, le digital va-t-il continuer de s’imposer ? Dressons ensemble l’avenir de la formation !

Est-ce la fin des formations en présentiel ?

Selon une étude effectuée en 2021, seulement 49% des organismes de formation qualifient leur offre majoritairement présentielle. Et selon cette même étude, 31% des acteurs du secteur souhaitent se diriger vers davantage de distanciel. Dans le même temps, 85% des apprenants jugent la classe virtuelle efficace.

Ces chiffres sont-ils le présage de la fin des formations en présentiel ? Et le digital va-t-il remplacer ce format ? En réalité, c’est un autre format mi-digital, mi-présentiel qui risque de s’imposer : le blended learning.

Le blended learning : le nouveau format sans doute bientôt majoritaire

Comme évoqué, le blended learning est un format mêlant digital et présentiel. A savoir, ce format de formation occupe actuellement 32% du marché selon l’étude ISTF de 2021. Toutefois, 58% des acteurs du secteur veulent s’orienter vers davantage de blended learning. D’après ces chiffres, cette manière d’apprendre devrait donc devenir majoritaire.

En parallèle, les formations 100% présentielles et celles 100% à distance devraient coexister. Mais pas seulement…

Formations en réalité virtuelle : zoom sur ce phénomène naissant

A côté des trois formats précédents, les formations en réalité virtuelle pourraient gagner en popularité. Aujourd’hui, certaines entreprises utilisent déjà cette technologie pour former leurs équipes. C’est par exemple le cas de Thales en France ou de Walmart aux Etats-Unis.

Selon une étude du cabinet américain PwC, l’immersive learning permet un apprentissage jusqu’à 4 fois plus rapide par rapport aux classes présentielles. Ce format permet également une meilleure concentration des apprenants. Et à grande échelle (au-delà de 375 apprenants), les formations en réalité virtuelle seraient plus rentables que les formations présentielles.

Tout ceci nous laisse penser que l’immersive learning va certainement gagner en importance, conjointement à la démocratisation de la réalité virtuelle. Si ce format d’apprentissage représente déjà un grand changement, le secteur pourrait toutefois connaître une véritable révolution d’ici quelques années. La réalité pourrait effectivement rejoindre la science-fonction avec des formations dans le metavers !

Formation dans le metavers : le futur de l’apprentissage ?

Si vous avez suivi les actualités récentes, vous avez certainement entendu parler du metavers. A savoir, le metavers désigne une collection de mondes virtuels, hébergeant une communauté d’utilisateurs présents sous forme d’avatars. Si cela reste aujourd’hui du domaine de la science-fiction, plusieurs entreprises travaillent actuellement au développement d’un metavers. Meta (anciennement Facebook) est d’ailleurs l’une d’elles. Ainsi, d’ici quelques années, le développement du metavers pourrait bien être achevé.

La réalité pourrait alors véritablement rejoindre la science-fiction. Certaines formations pourraient alors se dérouler dans cet univers virtuel, plutôt que dans le monde réel. Vous imaginez ?