Actualités Formation

L’apprentissage par problème (APP) est une méthode très différente de l’apprentissage classique. Les apprenants sont en effet confrontés à un problème, souvent réel, et doivent y répondre. Ainsi, avec un travail en groupe, ils échangent et développent des connaissances par eux-mêmes.

Des points communs aux deux méthodes

Malgré l’approche très différente de ces deux modes d’apprentissage, des points communs sont toujours présents. Tout d’abord, il y a dans les deux cas la présence d’un tuteur, qui s’assure du bon déroulement de l’apprentissage et répond aux questions. Son approche sera cependant différente en apprentissage classique et en APP.

Ensuite, les 2 méthodes d’apprentissages nécessitent de l’autonomie. En effet, dans un apprentissage classique, le formateur parle du sujet et c’est aux apprenants de noter, retenir et travailler sur les points importants. En APP, l’autonomie est importante pour une autre raison. Les apprenants dialoguent ensemble pour établir les connaissances qu’ils doivent apprendre. Ensuite, chaque apprenant étudie de son côté, c’est à ce moment que l’autonomie est sollicitée.

Les différences majeures

Une grande différence réside dans le rôle du tuteur. En effet, lors d’un APP, celui-ci est plus en retrait. Il n’est pas là pour transmettre directement son savoir, ce qui laisse du temps de parole aux apprenants. Son but est plutôt d’accompagner les apprenants vers la bonne piste pour s’assurer qu’ils acquièrent les bonnes connaissances.

Le déroulement d’une formation en apprentissage par problème change grandement par rapport au cursus classique avec des cours magistraux. L’APP repose beaucoup sur l’échange et le partage de connaissances, d’idées ou de questions. Les apprenants en APP développent alors beaucoup de capacités en supplément des connaissances prévues par le tuteur. Notamment des capacités en résolution de problème, en travail de groupe et en transmission des connaissances. On peut aussi noter que les apprenants développent plus d’intérêt pour le cours, de par le côté concret qu’apporte le problème. Cela facilite notamment les temps de travail en autonomie.

Une autre différence importante se trouve dans la motivation. En effet, l’APP nécessite une vraie implication de la part des apprenants. Il est impossible d’apprendre des notions par cœur, afin de réussir une évaluation, pour ensuite les oublier au fil du temps. C’est d’ailleurs pour cette raison que c’est une méthode utilisée principalement dans les études supérieures, ou les apprenants sont jugé responsables de leur apprentissage.

Y a-t-il une méthode plus efficace ?

Au vu des points communs et des différences entre l’apprentissage par problème et l’apprentissage classique, on peut se demander quel est la meilleure façon d’apprendre. Plusieurs études ont été réalisées sur le sujet. À la sortie de formation, les évaluations portant sur les connaissances factuelles présentent les mêmes résultats pour les deux méthodes. Mais sur le long terme, l’APP favoriserait la mémorisation. De plus, de nombreuses compétences utiles dans le milieu professionnel sont travaillées en APP : travail en équipe, résolution de problème, autonomie… L’apprentissage par problème a donc beaucoup d’avantages. À Learning System, nous tirons parti de ces avantages et des différences pour réaliser vos formations professionnelles. Contactez-nous pour en discuter et pour planifier vos projets de formation !